Découvrir - Autrement

Vous donner envie d'aller voir

 

Précédent

Retour

Suivant

 

 

Sujet du mois - Découvrir......

 

Hautes Pyrénées 

Décembre 2009

VALLEE DE LUZ ST SAUVEUR (6)

Nous privilégions le Cirque de Troumousse moins fréquenté. 

Ce ne sont plus quelques sifflements qui montent des montagnes, mais carrément des échanges d'informations bien fournis qui fusent d'un versant à l'autre. Une marmotte est postée dans l'arrondi du lacet de la route et nous ralentissons, aussitôt imités par une autre voiture ce qui fait fuir notre copine. Nous décidons de nous cacher et d'attendre sa réapparition. Après un petit moment, la voila qui montre le bout de son nez, s'enhardit et sort complètement à ma grande joie ; un peu plus loin, nous verrons toute une famille. 

Traquet motteux et fleurs de Joubarbe

Iris sauvages

Nous continuons la route qui passe au pied du cirque d'Estaubé afin d'arriver à destination.

Une petite marche dans le vaste cirque de Troumousse nous permettra de découvrir 

une gentiane de Koch 

et au loin sur un névé deux isards.

Nous redescendons ensuite dans la vallée en nous arrêtant au Pont Napoléon, avant de prendre la direction de Cauterets. 

Ancienne gare de Cauterets, toute en bois

 

Nous assistons à la fabrication des berlingots, spécialités de la ville, créés pour faire passer le goût très particulier de l'eau souffrée, base du thermalisme de la ville, et

continuons vers le Pont d'Espagne.

Le lac de Gaube, 

niché au creux de la vallée, est un havre de paix particulièrement apprécié par les romantiques au siècle dernier. Au fond, Le Vignemale, 3298m, plus haut sommet des Pyrénées françaises sert de frontière entre l'Espagne et la France ; 

au centre, le glacier d'Ossoue, qui recule régulièrement.

Enfin, pour terminer le survol de ce 

nous allons au Col du Soulor,

y chercher les vautours fauves. 

Nous n'en avons pas vu cette année, alors qu'il y en avait une bonne vingtaine l'an passée ; pourquoi ? Est-ce du à l'interdiction de laisser les carcasses aux bons soins des éboueurs naturels ou à une autre raison, nous ne savons pas.

Sur la route du retour, nous faisons un stop pour acheter du miel et du pain d'épice faits dans les traditions, 

   

et admirer les belles vaches de la région.

"Coup de gueule"

Lors d'un pique nique, nous trouvons un tas de pelures de pommes abandonnées là gâchant le paysage; certes pas dramatique : c'est biodégradable, mais cela aurait été tellement mieux de les dissimuler dans les buissons !..... 

 

 

 

 

Découvrir Autrement   8 avenue du commerce 78000 - Versailles   Tél. : 06 86 55 63 77 - mail : infos@decouvrir-autrement.fr - www.decouvrir-autrement.fr