Découvrir - Autrement

Vous donner envie d'aller voir

 

Précédent

Retour

Suivant

 

 

Souvenirs

Loire et Castor
19 -20 juin 2010

Nous commençons ce week-end dès le vendredi soir, ce qui nous permet, après dîner d'aller faire une observation d'engoulements : 

superbe !

C'est tout d'abord les chants que nous entendons : 

3 mâles se répondent, ils se rapprochent lentement, puis un battement d'ailes et un premier oiseau passe au dessus de nos têtes, 

bientôt suivi par un autre… 

puis disparaissent dans les broussailles. 

Yvon nous précise que c'est un couple et que 2 autres ont été repérés dans le secteur : quelle chance. 

A peine quelques minutes et c'est la "pétrolette" qui se fait entendre, puis les quelques notes finales avant le battement d'ailes et de nouveau le survol !

Ce même manége sera répété pendant près d'une demie heure, un vrai régal, nous sommes comme des enfants émerveillés, guettant l'envol de cet oiseau un peu magique.

 

Puis tout doucement, le calme revient, la nuit se fait plus dense ; il est temps de rentrer.

Le lendemain, samedi, le temps est gris…. la météo annonce des averses…., partons nous ou pas ?

Munis de vêtements de pluie (au cas où) nous préparons les canoës et tout le monde embarque.

La halte déjeuner se fait sous les arbres, ce qui évite le crachin qui se met à tomber; il ne fait pas chaud et un café nous fait du bien. Quelques petites observations de fleurs, 

de traces de héron

 

 

 

et de cette belle chenille :  La Cendrée noirâtre Viminia rumicis 

Photo Yvon G.

et nous poursuivons la descente de cette partie de Loire. 

Le soleil fait son apparition, et c'est super : le silence, quelques coups de pagaie et le courant fait le reste. 

Mais attention, il faut toujours avoir l'œil car une observation de Balbuzard nous fait aller directement dans un arbuste à moitié immergé. 

En effet, la Loire est haute ; de nombreuses îles ont disparues et beaucoup d'arbres sont dans l'eau. Les oiseaux ont perdu leurs nids et peu de limicoles sont présents.

Nous nous arrêtons sur une plage un peu surélevée pour le bivouac. 

Corvée de bois, barbecue et dîner avant l'installation pour la nuit. 

Trois courageux iront à la rencontre du castor, qu'ils verront, nageant devant eux.

La hulotte rythmera les heures de la nuit étoilée et c'est au fond de nos duvets que nous observerons un superbe lever de soleil.

Photo Chantal G.

Un martin pêcheur est déjà à l'action pendant que nous prenons notre petit déjeuner. 

Plusieurs arrêts ponctueront cette deuxième journée : des Bondrées apivore nous survoleront, dont une, un peu plus cabotine que les autres, nous laissera l'observer sur toutes les coutures nous permettant de bien remarquer sa petite tête, principale différence avec la Buse variable. 

Nous ferons de la botanique et chercherons les insectes. Une petite séance "chants d'oiseaux" complètera les nombreuses activités qu'il est possible de faire le long de la Loire.

 

Photo Yvon G.

Photo Chantal G.

Photo Yvon  G.

Photo Chantal G.

Il faut dire que nous avons un Ligérien passionné de nature, bon photographe et très pédagogue !

Merci Yvon de nous faire partager ton savoir.

Nous rentrons de cette nouvelle aventure fatigués, courbaturés… mais enchantés !

Vivement la prochaine fois.

 

 

 

 

 

 

 

Découvrir Autrement   8 avenue du commerce 78000 - Versailles   Tél. : 06 86 55 63 77 - mail : infos@decouvrir-autrement.fr - www.decouvrir-autrement.fr