Précédent

Retour

Suivant

 

 

Souvenirs

 

Baie de Somme - 3eme volet

12 - 16 avril 2012

Pour commercer ce troisième volet, nous avons visité des nouveaux sites qui se situent entre Amiens et Abbeville.

Peu d'activité et presque pas de chants,  si ce n'est celui des mésanges charbonnières et du rouge gorge, le cri du coucou gris et son survol, un faucon crécerelle qui du haut de son perchoir scrute pour savoir ce qu'il pourrait bien se mettre sous le bec.... et bientôt l'observation s'arrête à cause d'une pluie orageuse.

Nous continuons la route et trouvons un joli endroit pour pique-niquer.... dans la voiture, au bord du canal de la Somme. 

 

Le ciel, lavé, nous permet une balade. Une partie de cache-cache avec un pic épeiche femelle nous fait apercevoir un écureuil roux, puis c'est le ballet désordonné des mésanges à longues queues.

Plus loin, c'est un essai infructueux de photo pour un pouillot véloce qui vole de branche en branche, puis la petite tête à calotte noire de la fauvette mâle du même nom,qui se cache, à moitié, dans son arbre en fleurs.

Nous repartons ensuite pour notre troisième étape dans une zone de marais bien vide, avant de rejoindre notre bungalow pour le séjour.

Aujourd’hui, nous partons pour la journée au parc du Marquenterre. Nous y retrouvons Philippe Caruette, qui ne se lasse pas de partager ses connaissances avec les visiteurs.

Nous apprenons donc, qu'une des vedettes de la pièce d'eau en contrebas, la grue cendrée, est pensionnaire depuis bientôt trente ans, suite à une blessure à la patte qui l'empêche de voler,

 

 qu'un trio de cygnes chanteurs, récupérés d'une saisie en douane, seront sans descendance, afin d'éviter qu'une espèce non nicheuse n'envahisse la région,

que les oies cendrées, sont les seules nicheuses en France,

   que le Crapaud calamite est aussi appelé le Crapaud des joncs....mais nous devons partir sinon la fin de la journée nous trouvera au même point !

Après le tour de la pièce d'eau, c'est de nouveau un long arrêt qui se fait devant le pouillot fitis, petit cabotin (il faut le comprendre, il n'est là que depuis une semaine),  nous en profitons pour le photographier et nous imprégner de son chant. 

Nous aurons également le droit à plusieurs tirades de la Bouscarle de Cetti, que nous ne ferons qu'entrapercevoir.

Le reste du parcours de déroulera doucement au rythme des observations

         

Mouettes rieuse et mélanocéphales                                                     Faisan de colchide                                                             Grèbe à cou noir

réveil et toilette chez les Spatules avant la prochaine partie de pêche,

  

rixe chez les Tadorne de Belon,

pour terminer par la découverte d'un tout nouveau né chez la Foulque macroule.

Une visite à la héronnière, et il est temps de partir, le parc ferme : au final nous aurons passé près de 9h dans le parc !

Nous commençons notre nouvelle journée, par la vallée de la Bresle, où nous entendrons d'abord une sitelle torchepot, avant de la trouver, verrons quelques mésanges bleues et charbonnières, entendrons un pic vert sans le voir, entendrons et verrons des pouillots fitis (que nous connaissons d'hier) et trouverons, la populage des marais, jolie fleur jaune.

Nous ferons un passage à Mers les bains et découvrirons les superbes maisons de la Belle époque 

avant d'arriver au bois de Cise dont on entend souvent parler. 

Belle situation et beaux points de vue, mais.... ventés, 

ce que confirment les arbres penchés; maisons dissimulées dans les bois; tapis de fleurs  

(nous ferons une mini séance botanique)

Ail des ours

Anémone Sylvie

chemins de randonnée font de cet endroit un lieu plaisant, d'autant que par ce vent, les arbres donnent la sensation de refuge !

Nous irons, ensuite, au bas des falaises d'Ault pour y découvrir le Fulmar boréal au bec si atypique, 

avant de terminer par le hâble d'Ault.

Avocette élégante et Mouette rieuse

 

 

 

 

 

 

 

Petit gravelot

Grand gravelot

Sarcelle d'été

Pour cette dernière journée, nous faisons un rapide passage au Cap Hornu, 

puis allons devant la maison de l'oiseau. La pièce d'eau est maintenant envahie par les mouettes rieuses, alors, qu'il y a quelques années de nombreuses avocettes y nichaient. 

Nous filons donc à la pointe du Hourdel où le vent est violent. Les phoques gris et veau marin sont tranquillement allongés sur les bancs de sable, loin dans la baie. Nous discutons un moment avec les bénévoles de Picadie Nature qui sont là pour informer les visiteurs sur les différentes habitudes et mode de vie, et sur la protection de ces nouvelles célébrités de la région. 

Le vent est tel que nous sommes obligés de bien tenir la longue vue 

Nous repartons nous réchauffer dans la voiture et retournons au hâble d'Ault. Nous restons au chaud pour pique niquer. 

La pluie cesse et nous décidons de partir nous balader. 

 

Quelques dernières observations..... 

Bergeronette printanière 

Echasse blanche

Sternes caugek

.....et la journée se terminera:  le vent et le froid ayant eu raison de nous.

 

  

 

 

Découvrir Autrement   8 avenue du commerce 78000 - Versailles   Tél. : 06 86 55 63 77 - mail : infos@decouvrir-autrement.fr - www.decouvrir-autrement.fr