Précédent

Retour

Suivant

 

 

Souvenirs

 

Australie  - Octobre-novembre 2013

Grande comme l'Europe ou 14 fois la France, la découverte de l'Australie demande de nombreux mois, 

 nous n'aurons que 6 semaines pour survoler ce pays extrême.

Les climats rencontrés seront tropical - désertique – de plaine – tempéré.

En voici le récit

2eme étape :  darwin (1)

Nous laissons l'agglomération de Sydney pour Darwin, nettement plus petite.

 

Nous nous repérons assez facilement dans le ville quand une averse tropicale nous surprend, la première de la saison selon les dires de l'office du tourisme.

Le lendemain, nous partons pour le parc de Litchfield.

 Nous empruntons un petit moment la Stuart Highway qui traverse l'Australie du nord au sud, et faisons connaissance avec les « road train »

 ces gros camions à 3 ou 4 remorques. 

Des espaces pour tourner et des aires de repos leur sont même attribués. 

Impressionnant !

 

Le parc de Litchfield est réputé pour ses cascades et ses termitières magnétiques, uniques au monde.

Souvent appelées fourmis blanches à cause de leur peau si fine 

que l'on peut voir à travers, 

les termites n'appartiennent pas au même ordre que les fourmis.

 

Appelées termites boussoles, termites méridiens ou termites magnétiques, leur nom vient du mode de construction de leurs termitières qui présentent 2 faces Est/Ouest 

ce qui place le plan de structure dans le méridien Nord/Sud.

Cette orientation permet de réguler la chaleur.

 

Soleil de plomb le jour, la température chute la nuit. 

Impossible pour elles, contrairement aux autres populations de termites, de creuser dans le sol à cause des inondations lors de la saison des pluies.

 

Le fait d'aligner le tertre N/S permet d'avoir toujours un coté à l'ombre et d'avoir une chaleur tempérée indispensable aux termites.

 

Ici, termites "soldats" dont le corps est rouge

Nous poursuivons notre visite 

 et arrivons à Wangi falls. 

Cacatoes banksien (Calyptorhynchus banksii)

Une colonie de chauves-souris frugivores (Petit renard volant) 

a élu domicile dans les arbres voisins

Petit renard volant (Pteropus scapulatus)

Milan noir (Turdus merula)

Quelques gouttes commencent à tomber, mais ce n'est pas grave, on continue nos prises de vue, mais c'est très vite une deuxième averse tropicale  qui nous mouille complètement en l'espace de quelques minutes.

 Et bien sur nos capes de pluie sont dans la voiture !

Nous tordons tee-shirt, vidons tennis et séchons les optiques. 

Heureusement la chaleur sèche assez vite les pantalons. 

La visite du parc se poursuit et nous entre- apercevons notre premier kangourou.

 

Echenilleur choucari (Coracina papuensis)
Après une observation sur le parking où notre voiture est garée,  nous allons à East Point pour cette nouvelle journée.

Loriquet à tête bleue (Tricloglossus haematolus)

Specothères de Vieillot (Specothere vieilloti)

Quelques aigrettes ont fait leur nid dans les anfractuosités de la falaise, 

 nous sommes étonnés de voir que blanche et noire se côtoient. 

Aigrettes sacrées (Aigretta sacra)

Après recherches, nous apprenons que l'Aigrette sacrée (Egretta sacra) est une espèce dimorphique qui se présente en blanc ou en foncé.

Au cour de cette journée, nous ferons quelques belles observations, pour la plupart des oiseaux nouveaux : 

pluviers fauves, milan noirs, Echenilleur cigale, Drogon pailleté, Graline pie, Canaroie semi palmée,...... 

que nous reverrons pour certains,

Cacatoés à huppe jaune (Cacatua galerita) 

que nous rencontrerons tout au long du séjour

Polochon à menton jaune (Philemon citreogularis)

Carpophage blanc (Ducula bicolor)

le Ripidure à ventre chamois (Rhipidura rufiventris) nullement gêné par notre présence, est bien occupé a construire son mini-nid,

  

 

quelques guêpiers arc en ciel (Merops ornatus) bien reconnaissables à leur cris 

(pas de problème d'accent ni de langue!)

 

 

un héron strié (Butorides striata) bien à l'abri, que nous imitons rapidement, 

la chaleur de midi devenant dure à supporter. 

 

 

Nous partageons une table pique nique, omni présentent dans tous les lieux publics, et équipé, pour la plus part d'un barbecue électrique. 

Notre voisine, une Aborigène, passablement léthargique à cause de l'alcool, est en pourparlé avec un homme,  manifestement d'un organisme social,  qui veut la faire manger pour ensuite l'emmener se laver !

 

Nous avons observé, aussi bien à Darwin qu'à Alice Spring, qu'un certain nombre d'Aborigènes semblaient assez démunis. Certains dans les jardins publics ou aux abords d'établissements de vente de boissons alcoolisées dont ils font une consommation peu modérée. Résultat d'un mode de vie bouleversé, d'une expropriation?? Quoi qu'il en soit c'est bien triste  !

Ce duo parti, nous profitons, un bon moment, du calme et de l'ombre tout en observant quelques oiseaux.

 

  Mégapode de Reinwardt (Megapodius reinwardt)

Nous partons aujourd'hui pour le parc National de Kakadu en camping car, où nous allons passer quelques jours. 

La première chose qui nous surprend c'est le nombre de kangourous écrasés sur le bord des routes. 

Il faut dire que pour arrêter un « road train » il en faut plus !

Jabiru d'Asie (Ephippiorhynchus asiaticus)

Nous faisons une halte à Fogg Dam, 

petit parc, recommandé pour ses zones marécageuses et ses oiseaux.

 Malgré la chaleur, nous faisons de belles observations.

 

 

 

Diamond phaeton (Neochimia pharton)

Gérygone à dos vert (Gerygone chloronota)

 

 

Loriot verdâtre (Oriolus flaocinctus)

 

 

Jacana à crête (Irediparragallinacea)

 

Grues brolga (Grus rubicunda)

Une nouvelle averse nous surprend au milieu de la digue sur laquelle nous ne sommes pas autorisés à descendre à cause du risque des crocodiles. 

Les panneaux sont-ils mis pendant la saison ou à l'année ?... quoi qu'il en soit nous les respectons.

 

Il est temps de partir, mais c'est dur....

nous voyons et surtout photographions notre premier kangourou.

 Il y en aura d'autres par la suite, plus petit ou plus gros, wallabies ou kangourous,  mais le premieren photo ..... c'est important

Un peu plus loin, des oiseaux dans les champs.... ça ressemble bien à des glaréoles.

 

Glaréole isabelle

(stiltia isabella)

 Là, c'est sur on ne s'arrête plus mais il y aurait encore tellement de chose à voir....

Nous trouvons un camping sur la route où nous faisons étape. 

De nombreux wallabies pâturent sur les pelouses mais la lumière n'est plus assez bonne pour la photographie.

 

Une visite aux sanitaires et surprise : une grosse bébête,

 

 

tout comme cet après midi où j 'avais visité ceux de la réserve de Fogg Dam.

Un conseil, avoir toujours un appareil photo avec soi !

Sur toutes les routes d'Australie, ces panneaux informent des dangers d'incendie

 

Cacatoes corella (Cacatua sanguinea)

 

 

 

Faucon bérigora (Falcon berifora)

à suivre.....

 

  

 

 

Découvrir Autrement   8 avenue du commerce 78000 - Versailles   Tél. : 06 86 55 63 77 - mail : infos@decouvrir-autrement.fr - www.decouvrir-autrement.fr